Canal Seine-Nord Europe, les entreprises de travaux saisissent les premières opportunités

En octobre dernier, le premier coup de pioche était donné par les représentants des partenaires du projet, officialisant le lancement du chantier du Canal Seine-Nord Europe. Aujourd’hui, pas de doute, le chantier est bel et bien en marche. Echanges avec David Lavialle, Directeur de travaux chez Demathieu Bard Construction, membre du groupement Nord Confluences qui a remporté le marché des premiers grands travaux du secteur 1 situé dans l’Oise, entre Compiègne et Passel.

Une grande fierté pour notre entreprise et nos collaborateurs

« C’est une très grande fierté pour notre entreprise et nos collaborateurs de travailler sur ce projet d’envergure structurant pour les Hauts-de-France et pour notre pays ». David Lavialle, Directeur de travaux chez Demathieu Bard Construction dirige les équipes chargées de construire les quatre ponts dans l’opération associée du rescindement de l’Oise qui consiste au déplacement du lit de l’Oise sur environ 4 kilomètres pour laisser la place au futur Canal Seine-Nord Europe.

L’entreprise Demathieu Bard Construction, acteur majeur du secteur du BTP, fait partie du groupement d’entreprises Nord Confluences, créé spécialement pour répondre aux appels d’offres liés au projet d’aménagement du futur Canal. Une cinquantaine de personnes sont impliquées depuis juin 2022 sur le projet et les opérations liées. « Nous devrons à moyen terme mobiliser jusqu’à 100 personnes » précise David Lavialle.

6000 emplois et 30 métiers différents

À ce jour, l’entreprise a déjà recruté quelques nouveaux compagnons pour le projet, tous issus de la région, dans l’Oise et dans la Somme. « C’est un chantier vraiment exceptionnel » poursuit-il, « non seulement par son ampleur, mais aussi par l’ensemble des défis techniques et la multiplicité des métiers appelés à intervenir pour sa réalisation ».

Le Canal Seine-Nord Europe, c’est 6 000 emplois au plus fort du chantier et près de 30 métiers directement concernés pour creuser le Canal, construire les ouvrages et rétablir les routes

Dès aujourd’hui et jusqu’en 2030, les travaux liés à la construction du Canal Seine-Nord Europe et à l’aménagement de ses abords représenteront plus de 3 milliards d’euros de marchés publics.

Cet article Canal Seine-Nord Europe, les entreprises de travaux saisissent les premières opportunités est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.